top of page

L’engagement des collaborateurs : meilleur allié de l’entreprise ?

Dernière mise à jour : 16 mars 2023


Des salariés heureux plus productifs… utopie ou réel atout pour l’entreprise ? Avec son rapport de 2022, l’institut Gallup essaye de nous le prouver.


Pourtant, les entreprises françaises restent frileuses.

Avec une perte de un point par rapport au résultat déjà peu élogieux de 2021, seuls 6 % des collaborateurs français se sentent satisfaits et donc engagés envers leurs entreprises.


Dans ce cas, est-il judicieux de miser sur cet allié ? Et concrètement, comment augmenter l’engagement de vos collaborateurs ?



Qu’est-ce que l’engagement collaborateur ?

Pour vous que signifie l’engagement de vos employés ? Une simple enquête QVT où vos salariés cochent qu'ils aiment leurs managers ? Si ça se limitait à cela, nous gagnerions la première place du classement Gallup. Alors qu’en est-il réellement ?


Vous connaissez parfaitement l’expérience client ? Ce levier sur lequel chaque société tente d’atteindre ses objectifs commerciaux. Voici sa nouvelle version : l’expérience du salarié.


Concrètement, il s’agit d’un indice de performance au même titre que la satisfaction client. A un détail près : l'engagement de vos collaborateurs dépend en grande partie de votre service des ressources humaines. Il va examiner chaque interaction des employés afin d’améliorer leur bien-être.


Alors, si ABC Suplly, seize fois vainqueur du prix Gallup, cherche tant à accroître l’engagement de ses collaborateurs, c'est que les avantages doivent être au rendez-vous.


5 avantages de l’engagement des collaborateurs

Amélioration de la productivité et de la performance

Voici certainement le principal intérêt de miser sur l’engagement de vos collaborateurs. N’oublions pas, l’objectif premier de chaque société reste bien l’accroissement de son rendement. Pour ce faire, la productivité des salariés se transforme bien souvent en un levier. Avec raison, car un collaborateur engagé envers l’entreprise est un collaborateur :

  • moins absent,

  • moins en retard,

  • prêt à rester après son temps de travail

  • et ainsi, à augmenter sa performance.

De plus, les barrières invisibles entre direction et employés disparaîtront pour laisser place à une communication vivante et efficace. De cette façon, en cas de blocage dans son travail, chaque collaborateur impliqué cherchera spontanément et sans crainte une aide. De quoi voir vos indicateurs de productivité et de performance s’envoler.


Amélioration de la qualité service client

Connaissez-vous l’effet boule de neige ? Un salarié heureux, se sentant bien à son poste, va automatiquement le transmettre au client en face de lui. Et vous aimez voir vos clients satisfaits !


Par exemple, le collaborateur engagé s’occupe de la réclamation d’un client. Il le fait avec le sourire…pas un sourire forcé…un véritable sourire.


Il fait plus qu’entendre la demande de ce dernier, il l’écoute. Et même si votre employé ne fournit pas de réponse favorable, votre client repartira en ayant le sentiment d’avoir été compris. Et vous voici avec un réel service client.


Une réduction des coûts de main-d’œuvre

Cela vous étonne ? Non, car vous aussi vous connaissez le coût réel d’une nouvelle embauche. Et surtout le temps qu’il faut pour que ce jeune collaborateur devienne rentable pour votre entreprise.


Alors oui, diminuer votre turn-over signifie une réduction de vos dépenses. Car selon le cabinet Hays, un mauvais recrutement (départ dans la première année) génère entre 45 000 et 100 000 € de pertes.


Selon l’INSEE, en 2021, le taux moyen français de turn-over culminait à 15 %. Pour améliorer votre marque employeur, ce taux doit descendre à 5 %. Sauf qu’avec la génération Z qui arrive petit à petit sur le marché, et les millénials, vous devez séduire ces futurs salariés. Le CDI tant aimé de leurs parents ne suffit plus à la reconnaissance éternelle de ces nouveaux employés.


Dès lors, actionner le levier de l’engagement collaborateur vous assure de conserver vos collaborateurs et ainsi de réduire vos coûts de main-d’œuvre. Sans oublier la revalorisation de votre marque employeur.


Une réduction des coûts de formation

Quoi ?...Baisse des coûts de formation ?...Mais les formations font bien partie d’un outil de satisfaction des employés ?


Oui, oui vous avez raison.


Rappelez-vous vos objectifs : avoir des collaborateurs formés et par conséquent compétents. Pour cela, comme tout bon DRH, vous mettez en place des formations.


Et si à votre objectif premier vous ajoutiez l’engagement collaborateur ?


Car un employé engagé aura envie de se former et donc de progresser. Il y voit une opportunité à saisir. Et vous, une future reconnaissance envers l'entreprise.


Mais surtout, un salarié impliqué appliquera systématiquement ses nouvelles connaissances. Ainsi, la formation portera ses fruits. De plus, vous ne devrez pas le reformer au bout d'à peine six mois ou un an. De cette manière vous verrez rapidement diminuer vos nombres de formations.


C'est là qu'apparaît l’avantage de la réduction de votre budget formation.

Des formations oui…mais peu… et de meilleure qualité.

De cette manière, la rentabilité pointe le bout de son nez. Même au service RH de votre entreprise.


Amélioration de la marque employeur

Pensez-vous faire appel à des influenceurs pour améliorer votre marque employeur ? Vous y avez songé ? Si nous vous disons que vous possédez au sein de votre entreprise des influenceurs, qui plus est gratuits. Ça vous intéresse ?


Laissez-nous vous présenter vos employees advocacy, nommés aussi ambassadeurs. Ils sont nés au début des années 2000 voire dans les années 90. Ils passent leur temps libre sur les réseaux sociaux tels TikTok, Instagram, Facebook ou encore Twitter. Et depuis qu’ils se sentent engagés envers votre société, ils font la promotion de l'entreprise sur les réseaux sociaux.

Car comme le dit MSL Group : « un message d’une marque est 24 fois plus partagé lorsqu’il est diffusé par un collaborateur ». Alors, profitez de cette communication externe gratuite et boostez votre marque employeur auprès du public.


De plus, selon une étude de Linkhumans, 33 % des Français déclarent refuser un emploi si la société a mauvaise réputation, et cela quel que soit le montant du salaire.


9 outils pour favoriser l’engagement des collaborateurs

1. Encourager une culture de l’engagement

Vos collaborateurs ont besoin de reconnaissance. Ils aiment être vus comme un membre précieux de votre équipe et non un simple matricule. Certes, avec des succursales éparpillées sur l’hexagone ou encore dans le monde entier, cela parait impossible. Mais ne dit-on pas « impossible n’est pas français  » ?


Car oui, vos managers peuvent instaurer cette culture de l’engagement. Comment ? En s’intéressant sérieusement à la vie de leurs collaborateurs. En les appelant par leurs prénoms et non leur nom de famille. En prévoyant un verre ou un repas après le travail pour toute l’équipe. Les idées ne manquent pas. Mais soyez conscient que le lien direct doit se poursuivre tout au long de l’année.


À cela, pensez autonomie. Un salarié se sentant soutenu par son manager sera plus à même d’expérimenter et de prendre des responsabilités lors de missions.


2. Améliorer la communication interne

Une entreprise composée d’un seul salarié ne connaît pas de problème de communication. Mais que dire de la vôtre avec ses 500, 1000 ou même 5000 employés ?

Partez d’un constat simple : le bouche à oreille. Moyen de communication ancestral, il perdure encore au XXIe siècle. Et ce qui arrivait dans l’antiquité arrive à vos collaborateurs. Le message se transforme, voire se perd.


Pourtant vous connaissez déjà les solutions possibles pour remédier à ce problème de communication interne. Parmi celles-ci, vous pouvez opter pour une diffusion de l’information plus directe. Grâce aux outils informatiques, vous pouvez transmettre la bonne information à la bonne personne. Mail, SMS, visio, les choix sont nombreux.


3. Développer des programmes de reconnaissance et de récompense

Pourquoi les athlètes s'entraînent-ils tant ? Par amour du sport, certes. Mais est-ce tout ? Non, ils rêvent tous d’une médaille. Et si cette médaille peut être en or et aux Jeux olympiques alors c’est encore mieux.

Vos collaborateurs aussi sont des athlètes, de très bons athlètes de votre entreprise. Avec eux, vous courrez une course infinie vers la réussite. Mais eux qu’obtiennent-ils ? Quelle est leur récompense ?

À vous d’actionner le cercle vertueux de la reconnaissance pour mener vos collaborateurs au sommet du podium de l’engagement !

4. Réduire les réunions

Connaissez-vous le mal qui sévit parmi les entreprises françaises ? La réunionite. Maladie présente depuis plusieurs années, et dont beaucoup peinent à guérir.


Pourquoi limiter les réunions ? Car selon le baromètre Wisembly IFOP 2018 pour 78 % des collaborateurs « leurs opinions ne sont rarement voire jamais prises en compte par le management lors des décisions importantes ».

Or, pouvez-vous vous permettre de perdre ce temps précieux ? Et surtout quelles valeurs faites-vous passer à vos collaborateurs ?


5. Proposer des plages horaires flexibles

Songez à Thibaut, le nouvel assistant RH. Les horaires de la crèche lui posent problème. Il vous a donc sollicité pour décaler de 30 min son heure d’arrivée le matin.


Avant de crier non au nom de l’équité, pensez à sa vie personnelle. Il a un bébé de six mois. Avec sa compagne, ils gèrent leur vie privée et professionnelle aussi bien qu’ils le peuvent.

Aux yeux de ces nouvelles données, sa demande vous paraît-elle déraisonnable ? Cela dérange-t-il vraiment l’organisation de l’équipe ?


Non ? Alors, acceptez et voyez Thibaut empreint de reconnaissance. Car il serait plus aisé pour lui de changer d’entreprise que de trouver une nouvelle méthode de garde pour son enfant.

Et aujourd'hui, au vu de la tendance quiet quitting, la qualité de vie de vos équipes doit devenir une de vos priorités.

Ainsi, vous êtes tous les deux gagnants. Votre employé est détendu et par conséquent, devient plus productif. Il se sent appartenir à une famille bien plus qu’à une entreprise.


6. Des ressources mixtes et hybrides

Redécouvert pendant les confinements successifs de la pandémie COVID-19, le télétravail vous offre plusieurs avantages. Parmi lesquels le bien-être du salarié.

Fini les mangeurs de temps tels que les trajets. Terminé la charge mentale pour les horaires de l’école, la garderie, la cantine…

De plus selon l’enquête de JPG « les Français et le télétravail » 53 % des télétravailleurs estiment être plus productifs dans un mode hybride mixant télétravail et présentiel.

Alors améliorez la qualité de vie de vos collaborateurs en pensant “flexibilité”.


7. Développer le reverse mentoring

Vous en avez sûrement fait l’expérience personnellement. Proposer un mentor, un collaborateur expérimenté à un nouvel employé apporte de nombreux bénéfices.

Avantages pour le nouvel arrivé, mais aussi pour le tuteur. Car au-delà de créer une relation humaine et professionnelle entre eux, le collaborateur aguerri transmettra son engagement vis-à-vis de l’entreprise.

De cette manière, votre nouvel employé se sentira impliqué dans les objectifs de la société.


8. Les enquêtes QVT

Vous les connaissez. Mais attention, car elles sont régulièrement prises comme une perte de temps pour vos collaborateurs.

Alors oui, les enquêtes QVT vous apportent des données exploitables en un temps record. Mais ne les gardez pas uniquement pour votre service RH. Vos collaborateurs doivent se sentir investis d'une mission à la hauteur de vos valeurs.

Pensez à leur transmettre le résultat des données. Puis faites les participer à l'élaboration des objectifs.


9. Les feedbacks

Si vos managers se sentent impliqués envers leurs équipes, parfois les employés n’éprouvent pas le même ressenti. Le feedback littéralement « le retour en arrière » va permettre à chaque salarié de s’exprimer librement et ainsi de progresser.


Attention, l’entretien annuel d’évaluation ne suffit pas. Vous devez instaurer un lien entre le collaborateur et son manager, un lien hebdomadaire entraînant une reconnaissance du salarié. De plus, selon l’étude d’officevib, 40 % des salariés se désengagent de leur entreprise s’ils reçoivent peu de feedbacks. Tandis que 69 % déclarent attendre plus de reconnaissance de leur manager.


L’engagement des collaborateurs en France et à l’étranger

Merckgroup

Ce groupe allemand s’appuie sur plusieurs ressources pour développer l’engagement de ses 57 000 collaborateurs.

Chez eux, chaque salarié peut sélectionner librement des formations en présentiel ou en distanciel.

À cela, ils ont misé sur un recrutement sans CV pour leur succursale d’Alsace.

Pour finir, des travaux dans divers locaux furent entrepris afin de faciliter les démarches transversales.

Starbucks

Chez Starbucks, vous n’êtes pas un collaborateur, mais un « partenaire ». Un simple mot qui en dit beaucoup sur leur politique d’engagement des collaborateurs.

Mais connaissez-vous leur programme de bénévolat rémunéré ?

36 « partenaires »…13 villes…des associations caritatives.

Le collaborateur perçoit la totalité de son salaire tout en passant 50% de son temps de travail en tant que bénévole.

Rien de tel pour augmenter l’engagement des collaborateurs, surtout chez les millénials.

Apple

Ce géant de la Silicon Valley mise toute sa politique de management sur le bien-être de ses collaborateurs.

Formations, congé rémunéré pour un nouveau projet personnel, égalité homme/femme, aménagement de poste… Les ressources ne manquent pas.

Southwest Airlines

Cette compagnie aérienne compte UNIQUEMENT sur l’engagement de ses collaborateurs (et leurs compétences).

Par exemple, Southwest Airlines avait besoin de nouveaux uniformes. Cette entreprise a décidé de miser sur ses 66 656 collaborateurs en leur proposant des modèles. Plus d'un millier ont répondu positivement. Résultat : quarante-trois modèles furent sélectionnés et au bout de dix-neuf mois, sortirent de la confection.

Quelle joie pour ces employés ! Quelle économie pour cette entreprise ! Sans oublier un engagement des collaborateurs à son point culminant. Et un travail de qualité.


Ainsi, l’engagement des collaborateurs peut devenir un outil efficace pour accroître les résultats de votre entreprise et augmenter le niveau de satisfaction de vos salariés. Alors, quelles actions désirez-vous mettre en place ?


28 vues

Comments


bottom of page